extraction du miel

Extraire le miel des cadres

Une fois la récolte terminée, les hausses qui contiennent les cadres de miel sont entreposées dans la miellerie pendant quelques jours avant d'être extraites. Elles sont disposées en quinconce pour que les cadres soient le plus possible en contact avec l'air sec qui y circule ce qui permet d'abaisser encore la teneur en eau du miel, gage d'une qualité supérieure.
L'opération suivante est la désoperculation des cadres : elle consiste à couper la pellicule de cire avec laquelle les abeilles bouchent (operculent) les cellules pleines de miel.
L'extraction est l'opération qui se passe dans la "miellerie” et qui consiste à faire sortir le miel des cadres par l'effet de la force centrifuge.
Si vous ne possédez qu'une seule ruche, pressez les rayons de cire entre vos mains propres pour en extraire le miel, mais il faudra bien le filtrer avant de le consommer. Si vous récoltez le miel de plusieurs colonies d'abeilles, l'utilisation d'un extracteur est fortement conseillée.

L'extraction:
Placez les cadres désoperculés dans les emplacements prévus, en équilibrant les charges.
Après la mise en place des cadres, tournez la manivelle de l'extracteur, doucement au début puis de plus en plus vite, pendant environ 100 tours. Faire les derniers tours doucement. Les gouttes de miel sont projetées sur les parois. Lorsque la première face est extraite, procédez de même pour la seconde.
A la sortie de l'extracteur, les cadres sur lesquels il reste toujours une fine pellicule de miel collée à la cire sont remis dans les hausses puis donnés à "lécher” aux abeilles.


La filtration
Le miel doit toujours être filtré, car il transporte avec lui de nombreux débris et impuretés. Aussi, à la sortie de l'extracteur, le miel est passé à travers diverses grilles de plus
en plus fines. Plus la grille du filtre est fine, plus il importe de la nettoyer régulièrement, soit avec une spatule, soit avec de l'eau chaude.

La maturation
Dès sa sortie de l'extracteur, le miel récolté doit reposer durant 4 à 5 jours à 20 °C au minimum. En remontant à la surface, les dernières impuretés forment une écume facile à retirer. Profitez de ce temps pour placer vos cadres de récolte près des ruches, afin que les abeilles les nettoient.

Source: Traité Rustica de l'Apiculture


ZOOM SUR : Le miel de châtaignier


Aire de récolte : Principalement en Corse et dans les Cévennes mais aussi en Bretagne, dans les Pyrénées ou le massif central.

Floraison : Fin juin-début juillet. Généreuse, secrétant des effluves, elle s'échelonne sur une quinzaine de jours.

Récolte : Courant juillet, régulière mais amoindrie par les grosses chaleurs et au contraire favorisée par les rosées matinales.

Couleur : Ambres sombre, palette de différents marrons à l'état solide.

Parfum et saveur : Odeur forte et suave, saveurs boisées et une certaine amertume.

Cristallisation et conservation : le miel reste liquide durant plusieurs mois, la cristallisation peut s'avérer grossière. Bonne conservation.

Vertus et bienfaits du miel d'acacia : Bénéfique pour la circulation sanguine, réputé pour ses qualités cicatrisantes. il est riche en oligo-éléments : potassium, magnésium, manganèse et baryum.

Source : Traité Rustica de l'Apiculture